Adresse
/
Téléphone
FOOTEUSES À TOUT ÂGE
FOOTEUSES À TOUT ÂGE
Adresse
/
Téléphone
 En Afrique du Sud, tout a commencé à Nkowankowa, une petite ville de 20000 habitants située dans la province du Limpopo, à environ 400 kilomètres au nord-est de Johannesbourg. C’est une animatrice radio qui a monté les premières équipes de foot de grands-mères en 2006. 
Elle s’appelle Beka Ntsanwisi, plus connue sous le nom de Mama Beka ; en 2004, un cancer du côlon lui est diagnostiqué. Les médecins ne sont pas très optimistes. Elle passe de longs mois à l’hôpital. C’est là qu’elle fait la connaissance de plusieurs femmes âgées qui souffrent d’hypertension, de diabète, d’arthrite, de rhumatismes. Beka s’en sort et suis une rééducation durant laquelle elle continue de côtoyer les patientes âgées, devenues ses amies.
Lors d’une séance d’exercice, elles aperçoivent des jeunes qui tapent la balle. « Pourquoi pas nous ? » lance Beka comme un défi. Elle réussit à les convaincre de monter une première équipe de foot. Elle recrute ensuite d’autres femmes âgées dans des communautés voisines pour constituer d’autres équipes. Une fédération voit le jour. Le mouvement grandit. Pour les gogos (grands-mères, en zoulou), le foot est un remède efficace contre le stress et les maladies chroniques dont elles souffrent.


Mama Beka voit dans le foot un moyen de libérer les femmes âgées des charges physiques, morales et financières qui pèsent sur leurs épaules. « Ça les maintient en forme, mais surtout, elles se sentent moins vulnérables quand elles se retrouvent ».
Le mouvement des grands-mères footballeuses, les Soccer Grannies, a pris une ampleur insoupçonnée dans la province du Limpopo. Plusieurs articles et vidéos relatent les exploits de ces mamies stars du foot. Aujourd’hui, la fédération de football rassemble soixante équipes dans la région, ce qui représente plus d’un millier de gogos. Ces femmes ont entre soixante-cinq et quatre-vingt-dix ans. Elle se sont toutes mises au foot sur le tard, et cette activité est désormais absolument vitale pour elles. Elles s’entraînent au moins trois fois par semaines et s’affrontent toute l’année lors d’un championnat. Il existe même une équipe nationale de grands-mères, les Vakhegula Vakhegula.
Julia et Clément
Oldyssey, Un tour du monde de la vieillesse

....


 
 
 
 
 
 
 En Afrique du Sud, tout a commencé à Nkowankowa, une petite ville de 20000 habitants située dans la province du Limpopo, à environ 400 kilomètres au nord-est de Johannesbourg. C’est une animatrice radio qui a monté les premières équipes de foot de grands-mères en 2006.